Toulouse. Samarabalouf va pousser les murs du Metronum (La Depeche) #Toulouse

Fondé en 2000, le groupe Samarabalouf (dont l’approximative traduction désignera un «bal fou» sur la Somme, dont «Samara» est le nom antique), qui se produira ce soir mercredi au Metronum, aurait pu ne jamais voir le jour. «Je voulais prendre des cours de jazz, se souvient François Petit, guitariste et compositeur du quatuor, mais à l’école parisienne où j’ai commencé à étudier, ils m’ont vite dégoûté de la musique. Je suis parti vivre à Lille…

Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.