Prêt immobilier : pourquoi c’est compliqué d’emprunter à la retraite

Un couple de seniors
© thodonal – Fotolia.com

Jeunes retraités, vous souhaitez déménager et un prêt est nécessaire pour vous offrir le logement souhaité ? Ou vous aimeriez investir à crédit dans l’immobilier locatif ? Rien d’impossible, même si l’assurance emprunteur pourrait vous compliquer la tâche…

« A 65 ans, le réflexe, c’est de se dire qu’on ne pourra jamais emprunter sur 20 ans… Alors que c’est possible ! » Ce cri du cœur vient de Philippe Taboret, directeur général adjoint du réseau Cafpi. Trop cher, le crédit pour les seniors ? Voire inaccessible ? Faux, selon Philippe Taboret, qui résume en une phrase la problématique du crédit immobilier passé l’âge de la retraite : « Ce n’est pas plus dur d’obtenir un prêt, mais la procédure est plus compliquée ! » La nuance est fine, mais importante.

Dans l’idéal, emprunter juste avant la retraite

De fait, lorsque c’est possible, les courtiers en crédit conseillent d’emprunter avant le départ à la retraite. « Si la part des plus de 50 ans qui empruntent a fortement augmenté depuis 5 ans, seuls 3% de nos clients sont retraités au moment de la souscription d’un crédit… », explique Jérôme Robin, directeur général de Vousfinancer, en commentaire d’une étude récente sur le pouvoir d’achat immobilier des seniors. « Mais ils sont beaucoup à emprunter quelques années avant, justement pour se constituer un patrimoine et préparer leur retraite ! »

En savoir plus