Marseille Jazz des 5 continents, la musique au cœur (La Provence)

Du 18 au 27 juillet, le jazz prend ses quartiers d’été à Marseille. On le trouvera dans les jardins du Palais Longchamp, nombreux lieux emblématiques de la ville.

C’est l’un des festivals de la région pour lequel on constate un très fort attachement. Attachement du public qui exprime chaque année sa fidélité par une présence enthousiaste voire fusionnelle. Attachement des artistes qui y viennent comme on se rend à un rendez-vous amoureux, pour y trouver cette flamme qui ressource et confirme à la fois les passions les plus brûlantes. Cette édition du Marseille Jazz des 5 continents s’inscrit dans la lignée d’une grande histoire tout en cultivant une singularité qui passe par des choix. Celui de la création marque un tournant, une volonté d’accompagner les artistes différemment en offrant au public des objets inédits.

Après des rendez-vous qui ont précédé les temps forts, du 18 au 27 juillet, le souffle du jazz va caresser les âmes et charmer l’oreille des Marseillais. Sur le parvis de l’Orange Vélodrome, au Théâtre Silvain, au Mucem, jusque dans les jardins du Parc Longchamp, le jazz sera une fête. Partageons la.

“La création est l’un des axes que je porte” (Hugues Kieffer, directeur-programmateur)

Il s’est glissé dans la peau du directeur-programmateur du Marseille Jazz des cinq continents naturellement. S’inscrivant ainsi dans la trajectoire tracée par Bernard Souroque, cofondateur de la manifestation avec le professeur Roger Luccioni, mais en prenant juste ce qu’il faut de distance pour imprimer sa propre marque. “C’est un festival que je connais par coeur, il fait partie de moi, je fais partie de lui”, souffle Hugues Kieffer. La continuité s’offre des nuances et flirte avec les surprises. Car celui qui se définit comme un “aventurier en termes de projets” regarde vers la création et multiplie les passerelles avec d’autres cultures et courants musicaux.

Lire la suite…

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.