Les jeunes ménages accèdent de plus en plus à la propriété (Le Figaro)

Entre 2010 et 2018, la part des 18-39 ans possédant un patrimoine immobilier a augmenté de plus de 6 points là où elle a reculé de près de 5 points chez les seniors, selon l’Insee.

Bien évidemment, la détention d’un bien immobilier a tendance à augmenter avec l’âge. Et pourtant, depuis 2010, les écarts se resserrent entre les jeunes et les seniors, si l’on en croit une étude de l’Insee. Entre 2010 et 2018, c’est chez les jeunes (18-39 ans) que la part de ménages possédant un patrimoine immobilier (résidences principales ou secondaires, logements loués ou mis à disposition gratuitement) a le plus augmenté (+6,4 points à 23,2% pour les ménages de moins de 30 ans et +4,7 points à 55% pour les ménages âgés d’une trentaine d’années).

» LIRE AUSSI – Logement: les jeunes ne veulent plus être des «Tanguy»

Depuis la fin des années 2000, et notamment fin 2016, les jeunes ménages ont profité de taux d’intérêt historiquement bas et d’un allongement de la durée d’emprunt pour accéder plus facilement à la propriété. «Ce sont surtout les jeunes aisés dont l’accès à la propriété a été facilité au fil des années. Entre 1973 et 2013, la part des propriétaires parmi le quart le plus aisé des 25-44 ans a grimpé de 43% à 66%», explique Marie-Cécile Cazenave-Lacrouts, chargée d’études de la division revenus et patrimoine à l’Insee.

Lire la suite …