Les experts-comptables face à la transition numérique (L’Essor)

L’Institut français des experts-comptables et des commissaires aux comptes organise son congrès annuel sur le thème « Réinventons le cabinet de demain » les 5 et 6 juillet à La Grande-Motte. 500 participants y sont attendus. Denis Barbarossa, président de l’Ifec évoque les pistes d’évolutions pour une profession qui sait se remettre en question.

Que représente l’Ifec aujourd’hui ?

En France, la profession regroupe 20 000 experts-comptables et 13 000 commissaires aux comptes dont 12 000 sont aussi experts-comptables, pour un corps professionnel estimé dans son ensemble à 21 000 personnes. Avec plus de 4 000 adhérents, l’Institut français des experts-comptables et des commissaires aux comptes est le syndicat majoritaire de la profession comptable. Nous avons aussi cette capacité à regrouper tous les modes d’exercice, de l’associatif à l’individuel, des structures de taille moyenne en termes d’associés, aux plus grands cabinets, puisque le Top Ten français est adhérent de l’Ifec. Cela permet de cerner, d’évaluer et de partager les attentes de chacun, d’échanger les bonnes pratiques et les innovations mises en place dans les plus petites structures comme dans les plus grandes.

Réinventons le cabinet de demain », un thème récurrent pour des évolutions professionnelles qui s’enchaînent…

Nous devons réinventer le cabinet dès aujourd’hui ! La profession organise de nombreux événements qui abordent notamment les évolutions technologiques. L’ambition que nous avons pour ce congrès est de traiter des différents outils et technologies, mais pas uniquement. Le cabinet de demain devra être axé sur le conseil et sur de nouvelles missions qui sont autant de nouvelles ambitions pour la profession. Au niveau de l’Ifec, nous avons la certitude qu’un cabinet, c’est un métier, des métiers, des hommes et des outils. Trois rapporteuses déléguées ont été chargées de trouver les nouvelles idées à partir de ces trois items, pour préparer les cabinets à un avenir de croissance. Ces solutions seront exposées à La Grande-Motte.

Quel sera le contenu des ateliers ?

Lire la suite…

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.