Immobilier : Quel avenir pour les aides fiscales ? (Fortuneo)

« Coûteuses », « inefficaces », les aides fiscales à l’investissement immobilier ne font pas l’unanimité auprès de la Cour des comptes. Pour autant, pas d’inquiétude à court terme, la sortie des dispositifs serait très progressive et sans doute partielle. Les particuliers peuvent continuer d’investir dans l’immobilier neuf comme ancien.

DES AIDES JUGÉES GLOBALEMENT INEFFICACES

La Cour des Comptes émet plusieurs réserves quant à l’efficacité des dispositifs d’aides fiscales liés à l‘investissement immobilier.

  • Premier constat : des dépenses coûteuses La Cour des comptes estime que les dépenses fiscales en faveur de l’investissement locatif des ménages sont trop coûteuses. Elles s’élèvent, tous dispositifs confondus, à 1,7 Md€. (1)
  • Second constat : un impact limité sur l’investissement D’autre part, l’impact des aides sur le secteur de la construction « doit être relativisé ».(2)Autrement dit, les dispositifs de défiscalisation ne stimulent pas suffisamment l’investissement, surtout là où les besoins sont les plus importants. Dans la majorité des cas, les dispositifs fiscaux bénéficient « à des ménages dont les revenus sont relativement élevés », conduisent à « des effets d’aubaine » ou se résument à « la simple anticipation de décisions d’investissement déjà programmées ».

PAS DE REMISE EN CAUSE À TRÈS COURT TERME

Pour autant, les magistrats de la rue Cambon n’appellent pas à stopper immédiatement les différentes lois de défiscalisation. La sortie doit être « progressive et sécurisée », de manière à ne pas éloigner durablement les investisseurs individuels de l’immobilier.

Il ne faut donc pas s’attendre à une remise en cause des dispositifs existants à très court terme. Ce d’autant que la loi de finances pour 2018 a fixé le calendrier des prochaines années : fin du Censi-Bouvard en 2018, recentrage du Pinel sur les zones tendues.

Lire la suite…

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.