Châlons-en-Champagne : pourquoi les avocats sont en grève (France 3 Grand Est)

Les avocats du barreau de Châlons-en-Champagne sont en grève ces mardi 10 et mercredi 11 avril dans le cadre du mouvement “Justice morte”. Une grève qu’ils reconduiront les 16, 17, 26 et 27 avril. Nous vous expliquons les raisons de leur colère.
Dans toute la France, les professionnels du droit manifestent leur colère contre le projet de loi de programmation de la justice. A Châlons-en-Champagne, les avocats sont particulièrement remontés.

Lors de leur dernière assemblée générale, le barreau de Châlons a voté la grève perlée. Pendant six jours (les mardi 10, mercredi 11, lundi 16, mardi 17, jeudi 26 et vendredi 27 avril), ils n’assisteront pas aux audiences, ni n’assureront les gardes à vue, présentations et désignations.
Les avocats châlonnais se rendront à Paris ce mercredi 11 avril pour la manifestation nationale.

Voici en cinq points les raisons de leur mobilisation massive. Les avocats dénoncent autant la méthode que le fond.

1/ Un manque de concertation
C’est un motif de frustration des robes noires. Les avocats ont le sentiment que la Garde des Sceaux ne les a pas inclus dans la préparation de cette réforme alors qu’ils sont parmi les premiers observateurs du système judiciaire et de ses dysfonctionnements. Simon Couvreur, bâtonnier de l’ordre des avocats de Châlons-en-Champagne, parlent d’une “concertation de façade”.

Dans un communiqué, le Syndicat des avocats de France regrette qu’à leur “mouvement suivi depuis plusieurs semaines sur l’ensemble du territoire, Nicole Belloubet ne répond que par une communication usée. Nous n’aurions pas compris ce texte, il faudrait nous l’expliquer”….

Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.