BMW M340i, le retour du six cylindres (Le Figaro)

NOUVEAUTÉ – À peine un mois et demi après sa révélation, la septième génération de la BMW Série 3 se décline en version sportive M340i. Présenté au Salon de Los Angeles, ce modèle accueille le six cylindres en ligne 3 litres turbo porté à 374 chevaux.

Dans sa version M340i, la Série 3 de BMW affiche un look plus agressif, et adopte une face avant remaniée qui la démarque immédiatement des déclinaisons les plus sages. L’arrière a aussi été revu notamment au niveau des feux et du bouclier, mais il rappelle toujours les réalisations de la marque haut de gamme japonaise Lexus.

La M340i ne reçoit pas la griffe du département sportif Motorsport par hasard. Le châssis est surbaissé de 10 mm et se dote de la suspension, des freins et du différentiel «M Sport». De quoi dynamiser le comportement de cette berline familiale.

La transmission est confiée à la boîte de vitesses automatique Steptronic à 8 rapports.

La M340i est surtout la première Série 3 de la nouvelle génération à recevoir le fameux «six en ligne» de la marque munichoise. À part les versions Motorsport M3 et M4, la M340i devrait être le seul modèle à moteur essence à bénéficier de ce type de mécanique. Depuis quelques années, le 4 cylindres est devenu la norme et le six en ligne une exception au sein de la gamme Série 3, en raison des efforts de réduction de l’empreinte carbone imposés par la Commission européenne. Les constructeurs se sont engagés à baisser la moyenne des émissions de CO2 de leur gamme à 95 g/km fin 2020.

Lire la suite …

Les véhicules diesel d’avant 2001 interdits en proche banlieue parisienne dès cet été (L’Obs)

Plus de 700.000 voitures sont concernées en Ile-de-France.

La décision devrait faire du bruit à quelques jours de mobilisation du 17 novembre dans tout le pays contre la hausse des taxes sur le diesel. Pour lutter contre la pollution aux particules fines en Ile-de-France, les élus du Grand Paris ont voté ce lundi l’interdiction des véhicules diesel d’avant 2001 au sein du périmètre de l’A86. Et ce à partir de juillet 2019, note le “Parisien”. 

79 des 131 communes du Grand Paris concernées

Lire la suite …

Péages autoroutiers: vers une augmentation plus forte que d’habitude (BFM)

Pour financer les quelque 700 millions d’euros de travaux d’un plan d’investissement autoroutier, les concessionnaires vont avoir le droit d’appliquer une majoration de leur tarif au 1er février pouvant aller jusqu’à 0,22%, en plus de l’inflation.

Alors que les automobilistes doivent subir des prix à la pompe de plus en plus élevés, une autre mauvaise nouvelle va encore les frapper au porte-monnaie: les tarifs des péages. Comme chaque année au 1er février, ils vont être revalorisés mais la hausse devrait être plus forte que les années précédentes, prévient le Journal du Dimanche.

Les nouveaux tarifs prennent en compte l’inflation au niveau national, mais l’État n’a pas encore arrêté de chiffre. Mais il y a d’autres paramètres qui devraient faire plus mal : chaque concessionnaire aura le droit d’appliquer une majoration comprise, selon les cas, entre +0,146 % et +0,22 % afin de compenser les 700 millions d’euros de travaux mis sur la table dans le cadre d’un plan d’investissement routier.  Le 7 novembre, l’État a publié au Journal officiel les derniers avenants aux contrats de concession déclinant ce dispositif.