Big data, l’or numérique des professions comptables (affiches parisiennes)

Pub Baz2coM
Cliquez les bannières

Le Big data bouleverse plus que jamais les processus des entreprises et, aujourd’hui, la tendance est à la démocratisation de la donnée et de son utilisation par les métiers, ce que les professions comptables ont bien compris.

L’utilisation de la donnée par les entreprises est bien devenue l’or du XXIe siècle, surtout pour les experts-comptables et les commissaires aux comptes (CAC), qui peuvent facilement l’exploiter et offrir un conseil de meilleure qualité.

« Aujourd’hui, la data est pour toutes les entreprises un bien essentiel », s’est exclamé Louis Dreyfus, président du directoire du groupe Le Monde dans sa keynote sur l’hégémonie de la collecte de données lors de la 7e édition du Salon Big Data Paris qui a réuni plus de 15 200 participants en mars dernier.

La présence du secrétaire d’Etat au Numérique, Mounir Mahjoubi, venu ouvrir le salon avec un discours très volontaire, témoigne de l’importance du sujet pour la croissance économique du pays. En effet, la bonne gestion numérique des données des entreprises est « un sujet d’intérêt général » selon lui.

La gestion des données est plus que rentable, c’est pourquoi toutes les entreprises doivent s’y mettre. De fait, les experts estiment à 739 milliards les revenus générés par le traitement des données à horizon 2020, c’est-à-dire trois fois plus qu’en 2015 ! Les professions du chiffre l’ont bien compris et ont pris le virage en tête.
En pleine tourmente à cause du projet de loi Pacte qui pourrait gravement impacter leur profession, les CAC n’en sont pas moins en train de développer des outils innovants. La Compagnie régionale de Paris a d’ailleurs organisé récemment une matinale dédiée aux opportunités offertes par le Big data.

Lire la suite…

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.